The Albanu Foundation

De la magie de Mère nature à l’élégance d’un artisanat d’art éthique

 

 

 

 

 

Mission

 

Au cours des deux dernières décennies, la population d'éléphants a considérablement diminué en raison de la perte d'habitat, des conflits humains et du braconnage dans la plupart des pays d'Afrique de l'Est. Heureusement, en Afrique australe, le nombre augmente à nouveau, créant de nouveaux problèmes, tels que la surpopulation. En raison de cela, de plus en plus de conflits homme-éléphant éclatent avec plus d'éléphants errant hors des réserves et dans les terres agricoles. De plus, la surpopulation oblige la réserve à abattre lorsqu'elle ne peut pas organiser le transfert de sa réserve à une autre. C'est sur ces deux enjeux majeurs que la Fondation Albanu va travailler, tout en poursuivant l'excellent travail de lutte contre le braconnage réalisé en Afrique australe.

 

Créée en Afrique du Sud, la Fondation Albanu a pour but de collecter des fonds et de sensibiliser afin de protéger les éléphants d'Afrique. Liée à la société Albanu, la Fondation Albanu sait à quel point la conservation de la faune est importante. Nos objectifs pour l'avenir seront de pouvoir protéger la plupart des espèces menacées en Afrique.

 

 

 

Notre Raison d'être

 

Préserver la vie des éléphants d'Afrique australe (et améliorer leur cohabitation avec les humains). A long terme, l'objectif de la fondation est de protéger toutes les espèces menacées en Afrique.

 

 

 

L’élégance de bracelets d’une symbolique des plus honorables

Lorsque Margaux Claret, fondatrice de « The Albanu Foundation », nous parle de la faune chère à son cœur, on ne peut manquer d’être saisi par la passion qui l’anime pour les éléphants d’Afrique qu’elle cherche à protéger à tout prix. On comprend aisément pourquoi cette jeune photographe talentueuse n’a pas hésité à apporter sa pierre à l’édifice initié par le bijoutier René Albanu en 1928. Composant chacune de ses œuvres à partir de poils d’éléphants d’Afrique prélevés pars les vétérinaires lors de soins des éléphants, la Maison Albanu se veut unique. Cette approche écologique et respectueuse du bien-être animal est la pierre angulaire du joyau d’élégance qu’est la gamme signée par cette maison. D’une sobriété appréciable, les « bracelets porte-bonheur », ornés d’or, d’acier ou encore de diamant, éveillent aussi bien les sens que l’imagination. En effet, à la douceur des caresses que le tressage d’une grande finesse applique à la peau s’ajoute une symbolique forte dont la maison Albanu peut être fière.

 

Bien-être animal et approche durable : l’éthique bienveillante d’Albanu

L’éthique qui porte la marque a su se frayer un chemin vers le cœur de nombreux amateurs de créativité à l’esthétique irréprochable, tels qu’Alain Delon et le Prince de Monaco. En effet, le savoir-faire d’exception des artisans d’Albanu se met au service de la nécessaire préservation d’espèces en danger.

En reversant 10 % des bénéfices de chaque vente à sa fondation, la marque veut en effet construire le digne héritage que ces merveilleux pachydermes méritent, pour qu’ils continuent d’être une source d’inspiration.

 

www.thealbanufoundation.org

 

 

 

 

 

Nouvelles technologies de surveillance

 

La Fondation Albanu s'est associée à NGS-DRONE sur une nouvelle technologie qui facilitera le suivi quotidien des unités anti-braconnage et des chercheurs étudiant le comportement des espèces menacées.​

 

La solution GUARDIAN développée par NGS-DRONE permet de protéger les espèces menacées via les nouvelles technologies embarquées sur drones et iots. Initialement adapté spécifiquement aux éléphants et aux rhinocéros, GUARDIAN est capable de suivre leurs déplacements et de coordonner les actions pour sécuriser les zones et se prémunir contre toute menace de braconnage.​

 

Cette solution innovante GUARDIAN est le dispositif principal qui repose sur l'intégration de terminaux d'interconnexion fixes ou mobiles, l'échange d'informations sécurisées et la traçabilité entre les différents dispositifs IOT et DRONES positionnés au sol des zones à contrôler. Ces terminaux GUARDIAN assurent l'interopérabilité technologique et la coordination des actions de prévention et d'intervention sur le terrain.​

 

La fédération de tous les dispositifs de sécurité d'une réserve est assurée par la supervision via la tour de contrôle (locale ou cloud) et le positionnement à des endroits stratégiques des différents éléments composant la solution GUARDIAN (IOT, DRONES, Véhicules d'intervention, etc.). Cette démarche permet d'optimiser au maximum les contrôles rapides et les actions entreprises en privilégiant la prévention qui assure avant tout la protection des personnes et des espèces menacées.​

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Fondation Albanu, en partenariat avec Anyvision, propose un puissant système de reconnaissance faciale et de détection corporelle couplé à des caméras fixes ou embarquées sur des drones.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouvelles technologies de suivi

 

Les fonctionnalités de tracking associées à la solution GUARDIAN permettent de suivre les mouvements des éléphants et d'être alerté en cas de localisation dans une zone non autorisée.​

 

En positionnant des traqueurs miniaturisés sur les éléphants plutôt que des colliers lourds et contraignants pour l'animal, les drones intégrant des terminaux GUARDIAN pourront localiser et localiser immédiatement les éléphants en survolant les zones touchées.​

 

Les déplacements sont analysés pour en déduire les comportements et les impacts sur la protection de l'animal et des populations environnantes. Les éléphants peuvent en effet causer des dégâts importants aux cultures et parfois aux infrastructures s'ils ne sont pas contrôlés.​

 

Le mode de positionnement des bornes sur les drones empêche plusieurs bornes fixes de en cours d'installation au sol entraînant des coûts prohibitifs liés à l'entretien et des dégâts très fréquents dans ces régions d'Afrique. Cependant, des bornes stationnaires autonomes solaires peuvent être positionnées à des endroits précis pour assurer une sécurité renforcée et permanente de la zone considérée (ex : champ de culture pour limiter l'intrusion des éléphants, etc.)

 

 

 

Plateforme anti-braconnage

 

Les fonctionnalités anti-braconnage associées à la solution GUARDIAN nous permettent d'apporter, via des drones, un soutien efficace au personnel de terrain lors des opérations de suivi et de contrôle contre le braconnage des éléphants et des rhinocéros.

 

Les bornes GUARDIAN positionnées sur les drones assurent une surveillance active pendant toute la durée d'une opération pour sécuriser une ou plusieurs zones de la réserve abritant les rhinocéros et les éléphants à protéger.

 

Un drone de patrouille permet de contrôler en temps réel tout événement survenant au sol dans sa zone de survol. La fonction IA embarquée dans la borne GUARDIAN du drone analyse tous les événements rapportés par l'IOT, les images/vidéos ainsi que les informations des autres bornes GUARDIAN pour déterminer s'il y a besoin d'alerter et d'interagir face à un potentiel risque.

Si une menace réelle est détectée, le terminal GUARDIAN transmet en toute sécurité des codes d'alerte aux autres appareils GUARDIAN à proximité. Notamment une équipe patrouillant avec un pick-up et ayant sur sa plateforme arrière un drone d'interception. Les codes sont reçus et validés par l'équipe au sol pour déclencher la réponse du drone d'interception. Ce drone peut remplacer l'hélicoptère qui reste très coûteux et lourdement opérationnel sur ce type d'intervention.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le drone d'interception, également équipé d'une borne GUARDIAN, intervient immédiatement en ligne droite sur les lieux de l'intrusion signalée par le drone patrouilleur afin de faire fuir les braconniers et protéger les animaux en voie de disparition. L'équipe portée par le pick-up peut soit se tenir à l'écart en vérifiant la fuite effective des braconniers, soit intervenir auprès de les drones en soutien pour neutraliser les braconniers.

 

 

 

 

Toutes les créations sont fabriquées à la main par nos artisans dans le respect total des traités protégeant les espèces sauvages.

Une CITES accompagne chaque création en poil d’éléphant, ce document garantissant notre engagement de respect de la convention de Washington qui encadre le commerce des espèces protégées.

 

Nous nous assurons de la traçabilité sur l’ensemble de nos matières naturelles:

  • Le poil d’éléphant ainsi que le poil de girafe proviennent de 4 pays Africains : l’Afrique du Sud, la Namibie, le Zimbabwe et le Botswana
  • Le crin de cheval est originaire de Mongolie
  • La corne de Buffle est issue d’élevages vietnamiens

 

Nos artisans, nos équipes commerciales et la direction Albanu sont fiers de partager ces valeurs avec vous, et vous proposent de découvrir la collection et son inimitable bracelet porte bonheur en poil d’éléphant.